ETAT DES LIEUX (au 11 février 2018)

 

Je vais vous lire un texte que je n’ai jamais écrit,

un texte que je n’écrirai jamais.

Parce qu’après tout, pourquoi paraître ?

Le seul texte que j’aimerais vous lire n’existe pas.

Il est dans l’informulé des projets non advenus.

Passé l’âge, on ne se souvient plus et l’envie d’épater s’estompe.

C’est pour cela que les jeunes filles paraissent si pâles, si diaphanes, immatérielles.

Je voudrais vous rendre un service avant la mort.

N’éteignez pas vos bougies.

Gardez le temps, laissez-le se flétrir de lui-même.

Le dos s’écaille. Derrière le moucharabieh, un regard s’éloigne.

Alors, on pèse, les grelots, les âmes.

Les plaques d’ombre se vendent au marché noir.

J’étais la nuit. J’étais, la nuit.

Prince des insomnies derrière ma cage.

Je vous la donne.

Adieu.

 

(Bernard Louis Lallement - 13 janvier 2018.)